Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

A PR1, LA LUTTE PAYE ! LA LUTTE CONTINUE !

jeudi 1er mars 2012 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, Marise Dantin Secrétaire Générale

COMMUNIQUE DE LA CGT COCHIN

A la suite du préavis de grève déposé par la CGT Cochin pour le service des Archives de la nouvelle maternité, 2 postes ont été obtenus !
Le préavis concernait aussi le service des Archives du pavillon Achard : 1 poste supplémentaire a été attribué !
 
Preuve en est que malgré les discours misérabilistes de la direction, la lutte des personnels soutenus par la CGT Cochin est payante : la direction a reculé devant la détermination de la CGT Cochin et du personnel, et 3 postes ont finalement été arrachés à la rapacité libérale. Une rapacité qui pousse à bout les agents en les maintenant dans des sous-effectifs sans cesse accrus et en les mettant dans des situations impossibles…
 
Malgré un DGI (Danger Grave et Imminent) déposé le 17 février par la CGT Cochin au sujet du Bloc Opératoire de Gynécologie-Obstétrique de la nouvelle maternité (dont est si fière la direction), rien n’a vraiment été fait. Le Bloc fonctionne toujours en sous-effectifs dans des conditions déplorables (le déménagement est toujours en cours).
Aujourd’hui, la CGT Cochin et le personnel ont déposé un préavis de grève signé par tout le service, dont deux Praticiens Hospitaliers.
 
Nous exigeons l’embauche immédiate d’un nombre de personnel adapté à l’activité réelle, car pour rembourser cette maternité (« la plus grande d’Île de France », comme aime à se gargariser la direction), il faut augmenter les cadences avec un personnel réduit…
Nous n’acceptons pas cette logique qui met en danger tant le personnel que les patientes et leurs bébés.
Au passage, notons que la CGT Cochin a dû intervenir afin qu’il y ait de l’eau chaude dans cette maternité et que les bébés puissent être baignés. Certains bébés n’avaient pu l’être depuis deux jours…
 
CGT COCHIN – 01 58 41 11 67 – www.cgtcochin.fr /// Paris le 1er mars 2012