Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

A propos du Rattrapage du Pouvoir d’Achat…

jeudi 30 août 2012 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, Marise Dantin Secrétaire Générale

La Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat (GIPA) au titre de l’année 2012

C’est un dispositif d’indemnisation applicable aux trois fonctions publiques (Etat, hospitalière et territoriale). C’est un complément financier sensé compenser notre perte de pouvoir d’achat au cours des 4 dernières années (2007-2011). A l’hôpital, elle devrait nous être versée en fin d’année.

Quel est son montant ?
Elle est calculée en fonction de votre Indice Majoré (IM) de 2007 par rapport à celui de 2011.
Elle tient compte de l’inflation et de la valeur annuelle du point.
L’inflation a été estimée à 6,5 % entre 2007 et 2011. La valeur annuelle du point était en 2007 de 54,3753 € et en 2011 de 55,5635 €.

Comment pouvez-vous la calculer ?
La formule complète est par exemple pour un Adjoint administratif de 1ere classe ayant bénéficié d’un avancement d’échelon entre 2007 et 2011 :

-  Au 31 12 2007, il était à l’IM 352 ; au 31 12 2011 il était à l’IM 369

-  (352 x 54,3753 €) (1 + 0,065) – (369 x 55,5635 €) = -118,7191 € : le résultat étant négatif, l’agent ne relève pas de la GIPA…

Exemples :

Une Aide Soignante de Classe supérieure venant de passer à l’échelon 8 de l’échelle 5 en 2007, sera donc toujours au même échelon fin 2011 (il faut 4 ans pour passer à l’échelon suivant) :

IM 350 x 54,3753 = 19031,355
19031,355 x 1,065 = 20268,39308

350 x 55,5635 = 19447,225

20268,39308 - 19447,225 = 821,16808
Cette aide soignante touchera donc 821,17 € 

Autre exemple : une cadre à l’IM 473 en 2007 ayant monté d’un échelon à l’IM 497 en 2011 :
IM 473 x 54,3753 : 25719,5169
25719,5169 x 1,065 : 27391,2854985

IM 497 x 55,5635 = 27615,0595

25719,5169 – 27615,0595 = - 1895,5426 €
Le résultat est négatif, la cadre ne touchera pas la GIPA puisque son salaire a augmenté de telle façon qu’elle est à 1895 euros au-dessus de l’inflation ; donc son pouvoir d’achat a augmenté, ce qui n’est pas le cas de l’aide soignante qui elle a perdu 821 euros de pouvoir d’achat au cours des quatre dernières années.

Le principe de la GIPA est pervers. En effet, on voit qu’avec le gel du point d’indice les petits salaires doivent vivre pendant quatre ans en perdant régulièrement leur pouvoir d’achat (ce qui revient à faire une avance gratuite à l’Etat). L’argent que les agents vont récupérer avec la GIPA n’est rien d’autre que l’argent dont on les a privés pendant quatre ans. A charge pour eux de se débrouiller pour boucler les fins de mois pendant ce temps-là…

N’hésitez pas à contacter la CGT COCHIN pour vous aider dans vos calculs.

 Bernard & Marise