Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

CHSCT Extraordinaire pour la Maternité de Port Royal : communiqué de la CGT Cochin

mardi 5 février 2013 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

Un CHSCT Extraordinaire s’est tenu ce jour, 5 février 2013, à la demande initiale des organisations CGT Cochin et FO.

Lors de ce CHSCT Extraordinaire consacré au drame survenu à la Maternité de Port Royal, la Direction a maintenu sa position selon laquelle il y avait suffisamment de personnel et de lits disponibles.
La CGT Cochin a fait remarquer que les lits disponibles dont parle la Direction étaient affectés à d’autres services, et qu’en tout état de cause il n’y avait pas de lit disponible pour la patiente concernée.

D’autre part le nombre d’agents présents n’était suffisant qu’en regard des effectifs définis par la Direction elle-même, c’est-à-dire en réalité en sous-effectif.
La Direction a reconnu implicitement ce sous-effectif puisqu’elle a proposé un « renfort ponctuel » pour soutenir l’équipe de maternité en difficulté.
La CGT Cochin a insisté pour que ce renfort en personnel soit permanent et non ponctuel.

D’autre part, la CGT Cochin et FO ont largement insisté sur le fait que les sous-effectifs concernent les services de tous les hôpitaux publics, et sont le résultat d’une politique générale de réduction des personnels de santé.
Pour la CGT Cochin, tant que l’on continuera à faire prévaloir des logiques comptables sur les logiques médicales et humaines, les problèmes graves ne pourront que se reproduire.


En ce qui concerne les enquêtes en cours, l’enquête administrative devrait rendre ses résultats dans environ un mois.
La Direction a tenté de mettre à l’écart de cette enquête le Secrétaire du CHSCT. Cependant la CGT Cochin a obtenu que le CHSCT soit finalement associé à l’enquête.

L’objectif permanent de la CGT Cochin est de s’attaquer aux causes profondes du drame survenu à la Maternité de Port Royal, et d’éviter que, selon l’habitude qu’elle a prise par le passé, la Direction ne désigne un bouc émissaire afin d’éluder le problème.


Bernard Giusti
Secrétaire du CHSCT
Secrétaire Général Adjoint CGT Cochin