Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

COMMUNIQUE DE LA CGT COCHIN : incident grave en pneumologie

jeudi 9 mai 2013 par Marise Dantin Secrétaire Générale

COMMUNIQUE DE LA CGT COCHIN

 

A la demande de la CGT Cochin, un CHSCT Extraordinaire, consacré à l’incident dramatique survenu le 2 mai 2013 dans le service de Pneumologie, a eu lieu aujourd’hui 07 mai 2013.

Le 2 mai, l’un de nos collègues s’est défenestré dans ce service. Le CHSCT Extraordinaire d’aujourd’hui a permis de mettre en lumière l’ensemble des conditions qui ont conduit à son geste.

 La CGT Cochin a constaté que depuis plus d’un mois le personnel de Pneumologie subissait le harcèlement continuel de l’entourage d’une des patientes hospitalisées. L’ensemble du personnel a été affecté par cette situation de harcèlement (soignantes en pleurs notamment). Bien que l’encadrement ait tenté de réagir, aucune solution n’a permis de régler le problème et la situation s’est envenimée de jour en jour.

La CGT Cochin a rappelé qu’elle est intervenue en CHSCT à de nombreuses reprises afin d’alerter la Direction sur le fait que les organisations de travail mises en place dans les services et leurs conséquences sur les conditions de travail fragilisent des personnels déjà en situation de souffrance.

En outre la CGT Cochin a rappelé que malgré la Charte du Malade de Kouchner il convient de mettre en œuvre la protection des agents par leur administration, ce qui est inscrit dans les textes de lois et les statuts de la fonction publique hospitalière.

Pour la CGT Cochin, le cas de notre collègue Aide Soignant en est malheureusement un exemple : il a dû subir pendant un mois la maltraitance de l’entourage d’une patiente, sans que l’Administration ne le protège efficacement. Ceci a largement participé à son geste désespéré.

La CGT Cochin a insisté pour que les impératifs financiers (attirer et garder des patients en raison de la T2A…) ne sacrifient pas la santé des personnels soignants.

La CGT Cochin a aussi mis en avant le fait que le manque crucial de personnel dans les services suscite ou aggrave encore les tensions entre patients et soignants.

La CGT Cochin a exigé que des mesures soient mises en place afin que le personnel puisse alerter efficacement le CHSCT lorsque se présentent ces problèmes relationnels, et afin que la Direction prenne ses responsabilités.

 La CGT Cochin a déclaré que dans ce système libéral, la course aux profits dans la Santé ne peut se réaliser qu’au détriment des personnels et des patients. La Santé n’est pas une marchandise.

CGT Cochin