Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Congrès de la CGT de Cochin

mardi 13 décembre 2011 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

Le 12 décembre 2011 s’est tenu le Congrès du Syndicat CGT de Cochin.

Après le discours d’ouverture de la Secrétaire Générale sortante, Marise Dantin, puis celui du Président de Séance, Bernard Giusti, les débats ont porté sur l’actualité syndicale et politique.

A été procédé à l’élection de la nouvelle Commission Exécutive (CE). Ont étés élus à l’unanimité :

- Allirol Dominique (Adj Adm) Archives Ollier

- Boulay Jean (PO) Sces Techs

- Clain Suzie (AS) Maternité

-Czyrykosky Luc (PO) Sces Techs

- Delphine Yolande (AS) Urgences nuit

- Dubocquet Vanessa (Aux Puer) Radio Achard

- Genest Caroline (AHQ) Centre de tri

- Giusti Bernard (Adj Adm)

- Jules-Rosette Renée (AS) Consultations Hardy

- Khellaf Karim (AS) Archives Cornil

- Le Bon Cynthia (Tech Labo) CECOSS

- Le Goff Antoine (AHQ) Sces Entretien

- Lévy-Huet Luc (AS) Brancardage

- Marie-Louise Christian (AS) Ollier Nuit

- Miennée Fabrice (MO)Sces Techs

- Mokrane Djamila (Tech Labo) Hemato

-Morby René (PO) Sces Techs

- Quiatol Gérald (AS) Reveil Uro

- Rozo Jean-Jacques (Kiné) Achard

- Sainty Marianne (IDE) Urgences Nuit

- Sauvaux Christophe (AHQ) S E T

- Sénac François (IDE) Hardy Nuit

Marise Dantin a été réélue à l’unanimité Secrétaire Générale du Syndicat CGT de Cochin

Jean-Jacques Rozo a été réélu Trésorier à l’unanimité.

Antoine Le Goff a été élu Trésorier Adjoint à l’unanimité.

 Une motion a été votée à l’unanimité par le Congrès :

MOTION
Du congrès de la CGT de l’hôpital Cochin
75014 Paris

Paris le 12-12-2011

Réuni en Congrès ce jour, le syndicat CGT de l’hôpital Cochin déclare solennellement qu’il s’oppose à tout règlement de la « dette » qui impliquerait de quelque façon que ce soit la participation des travailleurs, et plus généralement des citoyens.
La CGT de Cochin considère que la dette qui grève les finances des pays de l’Europe libérale est :

-  la conséquence d’une politique économique que les travailleurs n’ont pas choisi ;

-  la conséquence d’une spéculation éhontée de financiers internationaux ;

-  la conséquence d’un système politique, économique et social qui ne peut que produire et reproduire des crises et maintenir les pays dans des dettes croissantes et artificielles.
Considérant donc que les travailleurs n’ont pas à supporter une dette qui n’est pas la leur, la CGT de Cochin demande à tous les responsables syndicaux et politiques d’œuvrer non pas pour trouver des moyens de paiement de la dette, mais d’œuvrer uniquement pour que la dette soit purement annulée et déclarée nulle et non avenue.

Motion validée ce jour à l’unanimité par le Congrès de l’hôpital Cochin