Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Déclaration de la CGT Cochin pour Martin Hirsch, Directeur Général de l’APHP

mercredi 15 octobre 2014 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

15-10-2014

Les directions passent, le personnel reste !

Le personnel voit les directrices de la logistique et des ressources humaines quitter l’hôpital après avoir ébauché quelques transformations peu appréciées par les collègues, et surtout après avoir à maintes reprises refusés de soutenir les agents en difficulté placés sous leur autorité. Pour ces raisons, la CGT Cochin ne les regrettera pas.

Aujourd’hui, sur Cochin, l’avenir du personnel dans le nouveau projet d’établissement reste flou. Les projets pérennes se font rares dans notre établissement qui concentre la majorité des restructurations de l’APHP.
Les instances se succèdent, présentant des projets peu aboutis, laissant place à de nombreuses incertitudes.
La mise en place des 12 heures dans de nouveaux services se fait dans la résignation de certains agents désabusés ou le découragement de collègues qui se sentent complètement dévalués dans leur pratique professionnelle.
Des agents se dévouant pour l’APHP depuis des décennies se voient exclus de leur service du jour au lendemain.

Le plan stratégique de l’APHP 2015-2019, ainsi que le plan stratégique de notre GH Paris-Centre ne lève pas ces incertitudes, notamment celles concernant l’affectation géographique de certains services, ou même la composition de notre GH.
A cela s’ajoute les orientations économiques conduisant à une « réduction de la masse salariale », ce qui conduira à l’accentuation des sous-effectifs dans les services.

La déception de votre personnel est à la mesure des espoirs déçus que votre arrivée à la tête de notre institution avait suscité. Le changement tant espéré ne s’est pas produit. Les plans d’économies supplantent largement les nécessités de Santé publique, et nient la dimension humaine du travail à l’hôpital.

A défaut de reprendre à votre compte les ambitions sociales des candidats socialistes avant les élections, nous vous demandons de lever enfin les incertitudes d’affectation de nos collègues dans notre GH.