Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Discours pour la Libération de Paris – 25 août 2012

mardi 28 août 2012 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, Marise Dantin Secrétaire Générale

Nous sommes ici pour commémorer le 68e anniversaire de la libération de l’Assistance Publique, le 20 août 1944.

Cette libération de l’oppression nazie fut suivie par l’immense espoir suscité par les mesures que le Conseil National de la Résistance mit en place au sortir de la guerre. Le CNR, rappelons-le, était composé de toutes les forces vives de la nation, à l’exception du patronat trop compromis dans la collaboration. Aujourd’hui en 2012 le patronat et ses banques dirigent les peuples et les ont à nouveau asservis.

Que reste-t-il de ce programme du CNR, qui instituait entre autre le vote des femmes, la création des Comités d’Entreprise, la création de la Sécurité Sociale, la nationalisation des crédits, la nationalisation du gaz et de l’électricité, l’augmentation générale des salaires, l’impôt spécial sur les hauts revenus, la liberté de la presse et son indépendance à l’égard de l’Etat, etc., etc. ?

Que reste-t-il aujourd’hui des soins gratuits, d’une Santé Publique au service des citoyens selon leurs besoins et non selon leurs moyens, des structures sanitaires de proximité, etc. ?

Aujourd’hui la Loi HPST a transformé les structures sanitaires en entreprises et les personnels médicaux et paramédicaux en producteurs de richesses financières. Les hôpitaux publics disparaissent au profit des cliniques et des hôpitaux privés, la médecine à deux vitesses s’impose sur une population qui n’a jamais connu depuis la Libération autant de citoyens vivant sous le seuil de pauvreté, les personnels se réduisent comme une peau de chagrin sous prétexte d’économie au détriment de la qualité des soins…

Depuis le mois de mai, un nouveau gouvernement a apporté à certains l’espoir d’un changement. Mais ce gouvernement prône lui aussi une politique libérale qui inclut entre autre la poursuite des restructurations au sein de l’AP-HP.

La CGT Cochin revendique et revendiquera toujours une politique de Santé publique équitable et gratuite, soucieuse du bien public et non des intérêts particuliers.

Marise Dantin

Secrétaire Générale CGT Cochin