Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Drame de Port-Royal : une enquête administrative sujette à caution...

lundi 18 février 2013 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

A la suite du drame survenu à la maternité de Port-Royal, deux enquêtes ont été ouvertes.
D’une part, la famille ayant porté plainte, une enquête judiciaire a été mise en œuvre.
D’autre part, à la demande de la Ministre de la Santé, une enquête administrative est en cours.

Lors du CHSCT du 5 février 2013 consacré à Port-Royal, je me suis adressé au Directeur du GH afin de lui demander ce qu’il en était de l’enquête qui devrait normalement être diligentée par le Bureau Enquête Analyse, organisme dans lequel je suis mandaté par les membres du CHSCT.
La réponse du Directeur est que l’enquête administrative demandée par Marie-Sol Touraine supplante celle du BEA. Enquête du BEA qui n’aura donc pas lieu…

En clair, cela signifie que le CHSCT de Cochin a été écarté de tout droit de regard sur le déroulement même de l’enquête.
Cette mise à l’écart du Secrétaire du CHSCT laisse planer de sérieux doutes sur l’impartialité de l’enquête. Quels qu’en soient les résultats, ils seront sujets à caution et entachés de suspicion…


La CGT Cochin a mis en garde, dans les instances et dans les médias, contre toute tentative de rejeter, une fois de plus, la responsabilité du drame sur un lampiste, en l’occurrence une jeune sage-femme. Or ce genre de manœuvre qui préside à l’enquête administrative laisse augurer du pire…

Bernard Giusti

Secrétaire Général Adjoint CGT Cochin - Secrétaire du CHSCT de Cochin