Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Formation 2010

dimanche 10 janvier 2010 par Marise Dantin Secrétaire Générale

Le massacre de la promotion professionnelle en 2010 !!

La direction de l’APHP bloque l’évolution de ses agents en refusant de financer les promotions professionnelles en 2010.Seuls quelques reports seront financés ,entre autre quelques formations d’IBODE (on nous parle de 45,ce qui est notoirement insuffisant) ,mais aucun financement ,par exemple,sur la rentrée de septembre dans les IFSI, et également rien pour les entrées en école d’aides soignants. C’est un réel mépris pour le personnel pour qui, la formation professionnelle était le seul moyen d’accéder à une évolution sociale.

C’est le choix d’une direction figée qui ne croit pas en l’avenir du service publique !

Montrons avec la CGT que nous existons encore et que nous voulons progresser !

LUTTONS ! 

Pour info ,ci-dessous :

LE COMPTE RENDU DE LA REUNION
SUR LA PROMOTION PROFESSIONNELLE
LE 23 DECEMBRE 2009

Etaient présents : pour la DRH : Mme Ricomes DRH de l’APHP, Mr Burdet directeur au siege,, Mr Santiago directeur "de la formation et des compétences", Mme Zantman du centre de formation et de la délégation des compétences.

Et les représentants du personnel dont la CGT.
 

La promotion professionnelle relève du plan stratégique 2009 – 2014 presque finalisé. Lors du CA du 18/12/2009 hypothèse de cadrage 2010 seront consolidés en février et d’ici là pas d’ouverture de concours PA-PO/PT.
Reste dans un cadrage budgétaire et représente 5 % de la masse salariale.
Constat depuis 2008, beaucoup plus de réussite au concours notamment IDE sur liste principale.
Le budget alloué à la Promotion Professionnelle tient compte des mensualités aux redoublants, report de scolarité et nouveaux reçus aux concours. Les organisations syndicales notent une baisse notable du nombre de promotions professionnelles.
LA DRH fait des choix de prioriser les métiers dits sensibles IDE et IBODE. Abandon des autres corps par la DRH et la Direction Générale.
 

La-CGT rappelle que compte tenu de la démographie des professions et de l’évolution des métiers, ces choix ne tiennent pas compte des besoins et de la réponse aux missions de service public auxquelles nous sommes soumis.
Grand impact des restructurations par groupe hospitalier, les organisations syndicales veulent connaître l’évolution de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences (GPEC) par corps.
 

De 2005 à 2009 baisse de 314 promotions professionnelles sur l’ensemble des formations. Le corps le plus meurtrie par ces choix est celui des aides soignants passant de 340 en 2005 à 71 promotions professionnelles en 2009.
Avec le reclassement des AHQ en AEQ et OPQ on va vers une extinction de la promotion professionnelle pour les AS ?
Désormais, les concours sont ouverts à la région et les instituts de formation intégrant des étudiants hors AP-HP, limitant ainsi les places aux agents de l’AP-HP.
La’-CGT a signifié que les choix retenus par la DRH de l’AP-HP étaient nettement insuffisants. Cette gestion purement comptable et économique est la traduction du passage en force des regroupements, restructurations et en toile de fond un désinvestissement de l’AP-HP sur les promotions professionnelles Avec à court terme, le passage des formations au niveau de la région sous le contrôle de l’ARS.