Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

HARCELEMENT A COCHIN

lundi 5 janvier 2015 par Marise Dantin Secrétaire Générale

Le 1er Janvier 2015 les membres du CHSCT de la CGT Cochin ont déposé un DGI (Danger Grave et Imminent) pour protéger deux agents de la Crèche et un agent du service Anti-Malveillance.

Depuis plusieurs mois une Educatrice Jeunes Enfants subissait un harcèlement moral dans l’exercice de son travail. En effet, elle s’est rendu compte qu’une puéricultrice de la Crèche Cochin tenait un journal de bord sur tous ses faits et gestes, jour par jour, voire minute par minute.

Ce journal était visible de tout le personnel des crèches du groupe.

Un rapport disciplinaire basé sur les dires de sa hiérarchie lui avait valu une sanction.
Très atteinte psychologiquement l’Educatrice a pu s’exprimer lors du CHSCT qui s’est tenu le 2 janvier. La sanction lui a été retirée.

La CGT a aussi déclaré que cette fois il n’est pas question que ce soit l’agent qui change de service. La CGT Cochin a déclaré à la Direction que l’hôpital R. Debré a été rappelé à l’ordre par M. le Directeur Général de l’APHP suite à la découverte de dossiers parallèles sur les agents.

Cela est formellement interdit.

Un autre agent en stage dans la Crèche a elle aussi dénoncé la maltraitance dont elle a été victime suite à un congé de longue maladie.

Un agent de la Sécurité Anti-Malveillance s’est vu changé de service suite à un rapport de sa hiérarchie lui reprochant des faits à des dates où il était en vacances..!
La Direction de Cochin a diligenté une enquête administrative. Cette fois les syndicats exigent d’être présents, car ces enquêtes sont menées par des membres de la DRH missionnés par la Direction.

Lors des précédents DGI l’expérience a démontré que les dires des agents n’étaient pas pris en compte, voire ignorés.

LA CGT COCHIN EST A L’ECOUTE DES AGENTS

MEME LES JOURS FERIES !


LA CGT COCHIN SOUTIENT TOUS LES AGENTS EN DETRESSE