Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Journée DOM du 17 septembre 2015 - Discours de Bernard Giusti

dimanche 20 septembre 2015 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

Journée DOM du 17 septembre 2015
Discours de Bernard Giusti
Secrétaire Général Adjoint de la CGT Cochin

Chers camarades,

Bienvenue à tous pour cette 3e journée consacrée aux Départements d’Outre-Mer. C’est grâce au travail et à l’engagement de nos camarades qui ont participé tout au long de l’année au Collectif DOM de la CGT Cochin que cette journée a pu être réalisée, et il convient de les remercier !

Cette troisième journée a été placée sous les thèmes de la culture et de l’économie dans les DOM. Nous le savons tous, de nombreux artistes et intellectuels ont largement fait honneur à leurs départements d’origine, et ont brillamment enrichi l’ensemble de la culture française. Ces artistes et intellectuels ont su synthétiser de façon magistrale les influences culturelles diverses issues de ce brassage forcé que furent l’esclavage et la colonisation. On pense bien sûr à Aimé Césaire ou Edouard Glissant, et à bien d’autres encore. Mais je saluerai ici particulièrement Franz Fanon dont le combat contribua de façon essentielle à redonner une identité propre aux Domiens, et ce faisant à leur redonner leur fierté.


Sur le plan économique, notre camarade Cyril Lalane vous exposera tout à l’heure la spécificité de l’économie des DOM. Lors d’une récente conversation avec lui, je lui ai dit que nous, les « Métros », nous commencions seulement à découvrir les méfaits de la colonisation, l’Europe libérale traitant aujourd’hui les pays européens, dont la France, comme des colonies : démocratie bafouée, peuple méprisé, choix économiques dictés pour leur seul profit par des décideurs étrangers au pays, richesses pillées… Toutes choses que vous, citoyens des DOM, vous connaissez depuis longtemps…

Car ne nous y trompons pas : s’il y a bel et bien des problèmes spécifiques aux DOM, ceux-ci s’insèrent dans le cadre plus général de l’exploitation capitaliste. Et si en Europe les patrons et les financiers traitent désormais le peuple de la même façon qu’ils ont traité les colonisés, c’est parce que désormais ils se sentent assez forts pour le faire non seulement en Europe, mais sur toute la planète. Le but du capitalisme est toujours le même partout, quelle que soit la couleur de la peau et quelle que soit l’histoire : augmenter les profits sur le dos des travailleurs. L’esclavage n’est pas une « errance de l’histoire », ce n’est pas un fait historique qui ne se reproduira plus : c’est tout simplement l’idéal capitaliste qui vise à exploiter au maximum ceux qui produisent les richesses pour en tirer le maximum de profits.

Domiens ou Métros, le capitalisme emploie tous les moyens pour nous diviser, pour diviser les travailleurs. Mais unis et solidaires, nous pourrons nous débarrasser de ceux qui nous exploitent. Et c’est pourquoi cette journée DOM de la CGT Cochin est aussi et avant tout l’affirmation de notre union et de notre solidarité !

Alors bonne journée à tous, chers camarades, et vive la lutte des classes !