Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

L’hotel-dieu transformé en bureaux !

samedi 5 mars 2011 par François Sénac IDE

La directrice générale de l’APHP, mireille FAUGERE, vient d’annoncer la fermeture imminente de la plupart des services d’hospitalisation de l’hôpital HOTEL-DIEU, avec quelques transferts sur Cochin

Elle transforme l’hotel-dieu en bureaux du siège de l’APHP( l’actuel siege avenue Victoria et rue St Martin est vendu pour financer les travaux ), et en centre de recherche en santé publique , plus ou moins privé.

Seuls restent les urgences pour le moment.

L’effet le plus notable de cette pagaille programmée est une réduction de l’offre de soin dans l’hôpital public !

 C’est scandaleux quand on pense aux difficultés qu’éprouvent certains patients des urgences à trouver un lieu d’hospitalisation !

La destruction de l’hôpital public est en cours ! et la privatisation de la santé

Pour les hôpitaux COCHIN, SVP et Hotel-Dieu, privés de possibilité de recrutement de personnel supplémentaire pour cause d’économie, ce remue-ménage va encore entrainer des dépenses énormes, qui vont justifier un plan d’économie qui se fera au dépend du personnel et de l’accueil des patients !

Le président de la CCM de l’APHP avait annoncé cette transformation il y a plusieurs mois.

Les syndicats CGT des hôpitaux de COCHIN, SVP et HOTEL-DIEU combattent la disparition des hôpitaux publics dans PARIS

ci dessous , message intégral de Faugére directrice de l’aphp et la reponse de l’USAP CGT en doc joint

 

 

 

 

Madame, Monsieur,

J’ai présenté aujourd’hui au Comité Consultatif Médical de l’Hôtel-Dieu, et aux cadres du Siège les grandes orientations d’un projet de transformation de l’Hôtel-Dieu et de reconfiguration du Siège.

Ce projet, qui touche le cœur historique de notre institution, nous concerne tous. C’est pourquoi je tiens à m’adresser à vous.

 L’Hôtel-Dieu est un hôpital dont l’histoire, l’architecture, la surface et la situation géographique sont exceptionnelles, mais il est devenu inadapté à la prise en charge de patients lourds. Des travaux de rénovation pour sa mise aux normes seraient extrêmement coûteux sans pour autant permettre un dimensionnement suffisant des unités de soins.

 C’est pourquoi le plan stratégique prévoit que les activités d’hospitalisation complètes et de chirurgie ambulatoire seront progressivement transférées à Cochin libérant ainsi de très grands espaces.

 L’Hôtel Dieu conservera sa mission d’accueil des urgences, essentielle pour le centre de Paris, y compris des urgences médico-judiciaires avec un département d’aval des urgences et un SMUR. Le centre de diagnostic avec le service d’imagerie poursuivra son activité d’accueil de patients de secteur 1.

 Dans le prolongement de ces activités hospitalières, nous allons engager une large réflexion avec de nombreux partenaires pour permettre à l’Hôtel-Dieu le développement d’activités hospitalo-universitaires autour de la recherche en santé publique et de l’enseignement.

 La dimension du site nous permet également d’installer à l’Hôtel-Dieu les équipes et les activités du Siège de l’AP-HP. Aujourd’hui dispersés entre plusieurs sites, les services du Siège, actuellement installés à Victoria, St Martin, Miramion et Fossés St Marcel, pourront être réunis et ainsi travailler plus efficacement au pilotage et à l’appui de l’ensemble de nos structures. Nous pourrons alors valoriser les biens immobiliers que nous libérerons et investir les ressources dégagées dans la modernisation de nos hôpitaux.

 Nous commencerons d’ailleurs très prochainement à installer les premiers services administratifs dans les espaces actuellement disponibles à l’Hôtel-Dieu. Par ailleurs, nous engageons dès maintenant les concertations nécessaires ainsi que les études préalables aux travaux pour l’ensemble du projet Hôtel-Dieu, qui se construira progressivement sur la durée du plan stratégique.

 Ce projet de développement et de réorientation de l’Hôtel-Dieu en fera un véritable hôpital universitaire de santé publique – incluant l’accueil des patients en urgence et en ambulatoire – et le futur Siège de l’AP-HP. Il est emblématique de notre volonté d’ouvrir l’AP-HP à de nouveaux modes d’organisation et de prise en charge des patients.

 Mireille Faugère


titre documents joints

reponse de l’usap CGT à Faugere

7 mars 2011
info document : Word
73 ko

commentaire de la cgt de l’aphp de l’annonce de la directrice générale,faugere