Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

LE 5 FEVRIER 2019 GREVE GENERALE

lundi 28 janvier 2019 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

METTONS UN CARTON ROUGE AU GOUVERNEMENT

Face à la soif de justice sociale et de répartition des richesses, Macron demande aux patrons d’octroyer une prime exceptionnelle d’activité de 1 000 euros à leurs salariés pour calmer la colère du peuple.
Dans le même temps, il refuse de revaloriser le SMIC et poursuit le gel du point indiciaire des fonctionnaires. La hausse des salaires et du point indice sont les seules solutions durables pour augmenter le pouvoir d’achat de toutes et tous.
Les suppressions d’emplois programmées par la Ministre de la Santé Mme Buzyn et Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, dégradent les conditions de travail des agents et met en danger la prise en charge des patients. Les agents, malgré leurs investissements au quotidien (accumulation d’heures et jours de repos sur les CET et heures supplémentaires) n’ont aucune reconnaissance…
La seule solution pour garantir un service public de qualité est l’embauche d’agents et la titularisation de tous les CDD. Pourtant l’argent existe en France, les richesses, les dividendes et cadeaux fiscaux n’ont jamais autant prospéré :
- 46.8 milliards de dividendes versés aux actionnaires en 2018
- 40 milliards/an de cadeaux fiscaux faits aux entreprises
Et en plus le gouvernement supprime l’ISF !
Ces cadeaux fiscaux aux entreprises n’ont aucun effet sur les créations d’emploi.
Nous devons nous unir, nous rassembler, nous organiser dans nos ateliers, bureaux, services de soins pour exiger immédiatement une prime exceptionnelle d’activité et l’ouverture des négociations pour l’augmentation du point indiciaire et des salaires.


LA PRIME EXCEPTIONNELLE D’ACTIVITE de 1000 euros, ON LA VEUT !

EXIGEONS AUSSI POUR LES HOSPITALIERS :
- Une revalorisation du travail et des indemnités de nuit,
- Une revalorisation des indemnités du travail des dimanches et jours fériés,
- Le paiement de toutes les heures supplémentaires

UN SALAIRE POUR VIVRE ET NON SURVIVRE POUR TOUS LES FONCTIONNAIRES ET SALARIES :
- Une augmentation du point d’indice dans la FP,
- Une augmentation des salaires et l’indexation sur l’inflation : 300 euros par mois,
- Une augmentation du SMIC à 1800 euros net par mois,
- Le maintien et le renforcement des services publics,
- L’augmentation des pensions,
- L’augmentation des minimas sociaux,
- Le rétablissement de l’ISF et la suppression du CICE, Une juste répartition des richesses et de la fiscalité
- La suppression de la hausse de la CSG,
- L’abandon de tout projet de retraite par points et le maintien les régimes actuels,
- La pérennisation la Sécurité Sociale et de son financement par les cotisations.
- Le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement.



Tous en grève le mardi 5 février 2019
Piquet de grève a local CGT Cochin dès 7h