Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

La « TVA sociale » ou comment diminuer encore les salaires

lundi 30 janvier 2012 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint
Malgré l’opposition de la plupart des syndicats, Sarkozy maintient son cap. La « TVA sociale » sera mise en place envers et contre tout. On l’a dit et répété, une TVA n’a jamais rien de « social », car ce n’est ni plus ni moins qu’un impôt.
 
En prétextant qu’il s’agit par ce biais de résorber le chômage et de limiter les délocalisations, Sarkozy prend une fois de plus les Français pour des imbéciles. En réalité, il fait une fois de plus un cadeau au patronat en le soulageant des charges sur le travail. Cet impôt va encore amputer le pouvoir d’achat, déjà bien maigre, des plus précaires.
 
Quant à ce qui concerne les délocalisations, cela ne changera absolument rien. En effet, les délocalisations sont dues aux salaires misérables payés dans d’autres pays. Pour éviter les délocalisations, il faudrait que les salaires en France soient alignés sur ceux des pays du tiers du Tiers Monde…
 
Le but du patronat et de la finance est bien évidemment celui-là : payer le moins possible ceux qui produisent les richesses. Et c’est bien dans cette optique que se situent toutes les mesures mises en place par Sarkozy : diminuer les salaires par tous les moyens, le dernier en date étant donc la fameuse « TVA sociale ».
 
En attendant, Renault ne parle pas de retour en France tant que l’exploitation des Roumains pourra se poursuivre…
 
 Marise Dantin et Bernard Giusti
CGT hôpital Cochin