Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

La direction de Cochin fait tout ce qu’elle peut pour essayer de contrer la CGT

vendredi 28 octobre 2011 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

Depuis plus d’un mois, lorsque les délégués CGT se présentent dans les réunions de service, à la demande du personnel de Cochin ou Saint-Vincent de Paul, les cadres et les représentants de la direction annulent systématiquement les réunions, refusant la présence de la CGT.

Cela est parfaitement illégal ! Les agents ont le droit de se faire représenter ou accompagner dans toute réunion. C’est inscrit dans le Code du travail. La direction et les cadres violent ce droit.

Ces mises à l’écart de la CGT sont particulièrement évidentes et systématiques lorsqu’il s’agit des visites organisées pour le personnel sur le nouveau bâtiment PR1. La direction, c’est évident, craint la CGT qui s’oppose fermement aux organisations de travail et aux conditions de travail que la direction veut mettre en place dans la future "usine à bébés". En effet, ces organisations et conditions de travail pèseront lourdement sur la santé du personnel, tant sur le plan physique que psychique. Et pour cause ! L’expertise sur le PR1 pilotée par la CGT a mis en évidence que les sous-effectifs, déjà existants dans les maternités de Port-Royal et Saint-Vincent de Paul, seront encore agravés sur le PR1... En outre, les charges de travail sur le PR1 seront majorées d’au moins 30%. Moins de personnel, donc, pour plus de travail...

A noter que pour de la dernière réunion organisée par la direction à Port-Royal, la CGT s’interroge sur la présence d’un délégué de SUD. Visiblement, cela ne dérange pas autant la direction qu’un délégué CGT... Il est vrai que SUD est resté muet durant toute cette réunion...

La CGT quant à elle continuera à s’opposer aux mauvais coups de la direction perpétrés contre le personnel.

La CGT Cochin-Saint-Vincent de Paul est et restera toujours aux côtés du personnel !