Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Le Directeur menteur manipule le CTLE

mercredi 25 novembre 2015 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, François Sénac IDE, Marise Dantin Secrétaire Générale

La CGT Cochin s’est rendue en nombre, accompagnée de nombreux collègues, au CTLE réuni ce jour pour établir la répartition du versement des primes sur le site de Cochin. D’entrée, la CGT Cochin a fait la déclaration suivante :

"La CGT Cochin s’élève contre le fait que la prime de Cochin n’ait pas été négociée avec les partenaires sociaux de Cochin avant de passer en CTLE. La CGT Cochin proteste contre le fait que cette prime soit votée en GH alors qu’elle ne concerne que Cochin.
Il est évidemment que présenter cette prime devant le CTLE est une supercherie de la Direction, sachant que notre avis compte bien peu au sein du CTLE, d’autant que cette instance n’est que consultative. 
La CGT Cochin considère donc que la Direction transforme cette instance en simple chambre d’enregistrement.

Depuis quelques temps, il semble que la Direction, sous la houlette du Directeur du GH, ait décidé de façon unilatérale d’attribuer des surprimes selon son bon vouloir, sans tenir compte des protestations du personnel. Pour mener à bien cette politique méprisante, le Directeur va même jusqu’à nier les engagements qu’il a tenus publiquement devant son personnel ! Il n’hésite pas, pour privilégier quelques agents à baisser la prime de tous les autres agents, et peu lui importe qu’environ mille de ses agents aient manifesté leur opposition.
Il est vrai que nos directrices et directeurs, eux qui sont logés gratuitement à proximité de l’hôpital ou dans l’hôpital, ne semblent pas connaître la réelle situation matérielle quotidienne de ses agents. Une situation très souvent précaire pour des agents qui eux habitent souvent dans des logements exigus voire insalubres dans la banlieue ou la grande banlieue, et qui doivent jongler sans cesse pour arriver à joindre les deux bouts.

La CGT Cochin exige que la deuxième proposition faite par le Directeur le 20 octobre devant le personnel et la CGT Cochin soit proposée aujourd’hui, puisqu’elle ne figure pas dans les documents fournis.
Cette deuxième proposition consiste à répartir équitablement la prime entre tous les agents, sans tenir compte des absences ou des grèves, hormis les surprimes déjà validées (Urgence, IBODE) au précédent semestre, et celle attribuée ponctuellement à une partie du personnel de l’UCR en raison d’une très importante surcharge de travail temporaire
."

Constatant que la Direction avait fait appel à certains syndicats du GH à sa botte, la CGT Cochin a jugé bon de ne pas participer à une telle mascarade.