Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Le bloc opératoire d’orthopédie ne se laissera pas faire !

lundi 19 décembre 2011 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint
Ce lundi 19 décembre une délégation du personnel du bloc d’orthopédie de Cochin accompagnée par la CGT a remis au directeur du site une motion réclamant un rendez-vous en urgence afin de régler un problème d’effectif.
 
En effet, à partir du 2 janvier 2012 les blocs d’orthopédie devraient être ouverts 24h/24. Or aucun poste d’infirmier de bloc opératoire (IBODE) ou d’IDE n’a été proposé par la direction, qui voudrait reporter sur le personnel existant la charge supplémentaire de travail, en imposant des astreintes.
Le personnel du bloc d’orthopédie, déjà soumis à des rythmes de travail débridés, refuse cette surcharge de travail et le prolongement de journées déjà longues.
 
L’argument de la direction serait que le fait d’être ouvert 24h/24 ne changerait rien, puisqu’il ne devrait pas y avoir de chirurgiens pour opérer la nuit…
Bien sûr ! La direction veut ouvrir tous les blocs en permanence pour ne rien y faire !
 
Pour qui nous prennent-ils ? Nous savons que les chirurgiens de l’Hôtel Dieu doivent venir sur Cochin, d’une part, et que d’autre part il s’agit aussi de bloquer les transferts de nuit de Cochin vers des établissements privés (actuellement une quinzaine par nuit).
 
La direction avance aussi l’argument que si les blocs n’ouvrent pas 24h/24, l’avenir de l’hôpital sera en jeu car l’ARS lui retira alors son accréditation.
 
Le personnel n’a pas demandé à l’ARS l’autorisation d’ouvrir les blocs 24h/24, la direction l’a fait, à elle d’assumer et d’embaucher le personnel nécessaire.
 
Le personnel et la CGT ne s’opposent pas à cette ouverture 24h/24 si, et seulement si, le personnel nécessaire au bon fonctionnement des blocs et à des conditions de travail acceptables est assuré.
 
Le personnel du bloc d’orthopédie et la CGT réclament donc la création de 2 postes et demi afin de faire face à cette ouverture permanente.
 
Une demande de réunion a été déposée ce midi entre les mains de Stéphane Pardoux, directeur du site, afin d’exiger la création de ces postes nécessaires.
 
Si au terme de cette réunion aucun accord satisfaisant pour le personnel ne se dégage, le personnel du bloc d’orthopédie engagera une grève illimitée à partir du 2 janvier 2012.
 
Nous ne sommes pas taillables et corvéables à merci !
Avec la CGT, pour toute augmentation d’activité
exigeons des créations de postes !