Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Plus de mille collègues ont signé la pétition contre la baisse de leur prime !

mercredi 14 octobre 2015 par Marise Dantin Secrétaire Générale

Une grosse délégation du personnel a apporté les pétitions au directeur le 13 octobre !

La CGT Cochin, accompagnée par le personnel, s’est rendue en délégation le 13 octobre vers 12h30 à la Direction du GH. Nous avons rencontré la Direction afin de déposer des pétitions (signées à ce jour par plus de mille agents) s’élevant contre la décision inique de la Direction d’accorder une prime spécifique au Service de suppléance, en la prélevant sur la prime semestrielle des agents des autres services.
Les directeurs ont pu prendre la mesure de l’exaspération du personnel en écoutant la centaine d’agents présents.

La prime de suppléance avait été supprimée par l’ancienne directrice des ressources humaines en évoquant une mesure d’équité, puisqu’avec les restructurations la plupart des agents sont devenus mobiles. Le Directeur du GH nous a cependant bien confirmé que la surprime négociée par la CFDT pour l’équipe de suppléance sera donnée au détriment du calcul de la « prime pour absence d’arrêt » de l’ensemble des autres collègues !

Visiblement l’injustice n’étouffe pas le Directeur du GH !

Sa décision ne fait que diviser le personnel de l’hôpital. Il entérine ainsi que certains agents, à compétences égales, peuvent avoir des rémunérations différentes, ce qui est totalement inéquitable, d’autant plus que ce sera au détriment de tous les autres agents de l’hôpital !

La CGT Cochin a alors proposé d’attribuer une prime de mobilité (et ce sur une enveloppe à part) à tous les agents contraints chaque jour de changer de service voire de changer d’hôpital sur le GH, ou contraints de modifier leur planning.
Malgré tout devant la détermination de son personnel le Directeur a proposé de recevoir à nouveau les agents de la suppléance et, de faire le point avec le syndicat CGT Cochin après.
Maintenir ce projet inique entraînera inévitablement une réaction très vive de la majorité du personnel de Cochin.
La CGT Cochin quant à elle restera évidemment déterminée à soutenir le personnel contre cette injustice !