Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Préavis de grève aux Urgences de Cochin

mardi 11 février 2014 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

Malgré le refus d’une administratrice de garde de recevoir le personnel du SAU (on se demande à quoi elle sert...), les agents des équipes de jour et de nuit du SAU, accompagnés par la CGT Cochin, ont remis un préavis de grève au Directeur du Groupe Hospitalier, que nous avons "sorti" de chez lui, hier vers 20H30.

Le personnel des équipes de jour et de nuit des Urgences de l’hôpital Cochin exige :


- De ne plus traverser la rue du Faubourg St Jacques avec les brancards et les fauteuils, même par les sous-sols (pente à 12°) ; cette traversée sur la voie publique est illégale et met les patients et les agents en danger ;


- L’obtention d’un matériel adapté et neuf (chaises et brancards) pour les transferts au sein de la partie SAU-Cochin ; le matériel actuel est obsolète et inadapté ;


- L’obtention de personnel pour les brancardages programmés de nuit et de jour ; le personnel du SAU, déjà en sous-effectif, ne peut en plus assurer des tâches de brancardage qui les retiennent éloignés de leur service pendant de longues périodes ;


- La présence permanente d’un personnel de sécurité de jour et de nuit ; des patients agressifs ou agités s’en prennent régulièrement au personnel du SAU, notamment à l’accueil qui n’est pas sécurisé ; les agents agressés physiquement, ne pouvant compter sur l’administrateur de garde qui refuse de se déplacer, doivent se rendre eux-mêmes auprès des services de police ;


- Le retrait des noms de famille sur les badges d’identification, pour des raisons de sécurité, certains patients faisant des recherches sur Internet pour connaître les adresses de nos collègues ;

Le personnel de jour et de nuit des Urgences de Cochin, accompagné par la CGT Cochin, est déterminé à obtenir satisfaction afin de pouvoir travailler dans des conditions acceptables.

Seule la CGT Cochin défend tous les intérêts de tous les agents !