Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Retraites : les socialistes adoptent le projet de loi scélérat sur la réforme des retraites

mercredi 16 octobre 2013 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, Marise Dantin Secrétaire Générale

Les députés socialistes ont adopté le 15 octobre le projet de réforme des retraites : 270 voix pour (socialistes), 249 contre et 49 abstentions.

Ce projet est injuste et inéquitable

- Injuste car l’allongement de la durée de cotisation va pénaliser en particulier les jeunes et les femmes, et, en éloignant la perspective d’une retraite complète, viendra encore dégrader le montant des pensions.

- Inéquitable car il fait peser l’ensemble des efforts de financement sur les salariés et les retraités. Les salariés voient leurs cotisations augmenter, les retraités leur pouvoir d’achat baisser une nouvelle fois du fait d’un report supplémentaire de 6 mois de la revalorisation annuelle des pensions. Le patronat, par contre, a obtenu une compensation immédiate et intégrale de l’augmentation des cotisations.

Cette réforme va donc encore une fois répondre aux injonctions du MEDEF au détriment des revendications des salariés et retraités. Elle tourne le dos à la justice sociale.

Lors de la précédente réforme des retraites, en 2010, de nombreux parlementaires s’étaient mobilisés pour défendre le droit à la retraite à 60 ans et prouver qu’une autre réforme était possible.

La CGT veut :

- Rétablir l’âge d’ouverture des droits à 60 ans, avec une retraite d’au moins 75% du salaire d’activité pour la majorité des salariés et au moins égale au SMIC (que la CGT revendique à 1700 euros),
- Tenir compte de la pénibilité par des mesures d’anticipation d’âge avant 60 ans,
- Assurer l’égalité entre les femmes et les hommes,
- Assurer une retraite de haut niveau pour le plus grand nombre et en particulier les plus jeunes d’entre nous.

Deux mesures complémentaires permettraient de rétablir l’équilibre budgétaire à l’horizon 2020 :
- Revenir sur les 200 milliards d’euros d’aides publiques aux entreprises, notamment en supprimant les exonérations de cotisations sociales qui n’ont pas montré d’efficacité en matière d’incitation à l’emploi stable. Celles-ci s’élèvent aujourd’hui à près de 30 milliards d’euros par an,
- Atteindre l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, ce qui permet d’augmenter les ressources du système de 10 milliards d’euros aux horizons 2020.

Avec cette nouvelle réforme, tous les travailleurs nés après 1972 verront leur durée de travail allongée de 3 ans.


Pour les jeunes, la perspective de partir en retraite à un âge raisonnable s’éloigne d’année en année sous les coups de boutoir des politiques libérales poursuivies par les gouvernements successifs depuis près de 30 ans.

Il est vrai que ni les Hollande, ni les Sarkozy et encore moins les Marine Le Pen ne savent ce que signifient les fins de moins difficiles, et leur retraite est assurée depuis longtemps…

Avec la CGTCochin

empêchons-les de poursuivre le saccage de nos vies !