Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

S’agiter n’est pas lutter...

lundi 13 octobre 2014 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

Ces dernières semaines, Cochin a vu apparaître des organisations syndicales qui étaient restées quasi inexistantes au cours des années précédentes. Mais à quoi donc est due cette soudaine éruption syndicale ? Serait-ce un sursaut de militantisme ? Une soudaine volonté de, enfin, défendre le personnel ? Ah mais bien sûr ! Les élections professionnelles auront lieu le 4 décembre 2014 ! A bien y réfléchir, d’ailleurs, le dernier réveil de ces organisations syndicales date des dernières élections professionnelles, en 2011…

La CGT Cochin, elle, a toujours été présente quotidiennement, et efficace dans la défense du personnel. Car il ne suffit pas de s’agiter, de passer dans les services pour faire signer des pétitions qui ne mènent à aucun résultat.

Une lutte, cela s’organise et se construit avec le personnel. Le syndicat qui organise cette lutte doit aussi savoir s’il est en capacité de la mener jusqu’au bout.


La CGT Cochin ne raconte pas d’histoires au personnel, comme d’autres le font uniquement pour donner l’illusion « qu’ils font quelque chose ».
Nous refusons et avons toujours refusé de donner sciemment de faux espoirs à nos collègues. Par contre, lorsque nous nous engageons dans une lutte avec le soutien du personnel, nous la menons jusqu’à obtenir satisfaction. C’est la raison pour laquelle la CGT Cochin a été, lors de ces dernières années, la seule organisation syndicale à avoir obtenu la création de postes à Cochin.

De même, la CGT n’hésite jamais à se confronter avec la direction quand les conditions de travail du personnel sont en question. Pour être crédible, la CGT Cochin n’hésite jamais à utiliser l’ensemble des moyens que la loi met à la disposition des représentants du personnel (les instances, la grève, parfois les négociations, les dépôts de Danger Grave et Imminent, etc.). La CGT Cochin agit avec la solidarité du personnel, dans le but précis d’obtenir la satisfaction des revendications des collègues. En effet, de la force collective découle la sécurité pour chacun.
Les pétitions qui matérialisent cette solidarité ne sont efficaces que si l’objectif est clair : la satisfaction d’une revendication !

Que penser de la floraison de pétitions produites par certaines organisations uniquement présentes deux mois avant les élections sur Cochin ? Comment juger de leur efficacité, alors qu’on est pratiquement certain de leur disparition le lendemain des élections professionnelles ?
Pourtant, une représentation des personnels est de plus en plus nécessaire. Les abus d’une hiérarchie sans repère, uniquement guidée par des objectifs financiers, fragilisent les collègues dans leur travail.

La CGT Cochin, sans interruption depuis des années, construit ce rapport de force en faveur des agents contre une logique économique destructrice. 

Cette lutte se fait avec l’ensemble des collègues et grâce à nos convictions : tout ce qu’on a obtenu, qu’on obtient et qu’on obtiendra découle de cette solidarité !