Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Urgences : La détermination du personnel a payé !

lundi 17 février 2014 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint

A la suite du préavis de grève des équipes de jour et de nuit des Urgences de COCHIN, la Direction a cédé aux revendications des personnels !

Le personnel des urgences n’arrivait plus à assumer le brancardage des patients sur PR1 et Copernic. En effet, l’activité des Urgences a considérablement augmenté depuis le 4 novembre 2013, date de la fermeture des Urgences de l’Hôtel-Dieu.
La CGT Cochin avait à plusieurs reprises alerté la Direction sur le fait que le transfert de patients sur la voie publique (rue du Fb St Jacques) est illégal et met en danger professionnel les agents. La Direction avait fait la sourde oreille. De plus, ces brancardages tenaient les agents des Urgences éloignés trop longtemps de leur service, ce qui les pénalisait dans l’accomplissement de leurs tâches.
Autre sujet très important : les problèmes de sécurité aux Urgences. Là aussi la CGT Cochin était intervenue à de nombreuses reprises et depuis longtemps pour dénoncer l’insécurité quotidienne aux Urgences. Les agents se faisaient agresser sans que la Direction ne mette en place un dispositif susceptible de les protéger.

La CGT Cochin avec les agents déterminés et solidaires a obtenu :

- Les agents n’ont plus à traverser la rue du Faubourg St Jacques avec les brancards et les fauteuils, même par les sous-sols  ; les patients seront acheminés par la navette mise en place récemment ; en dehors des heures de fonctionnement de la navette, ils seront acheminés soit par ambulance, soit par le SAMU ;
- L’obtention d’un matériel adapté et neuf (chaises et brancards) pour les transferts au sein de la partie SAU-Cochin ; 13 brancards neufs et des fauteuils neufs sont attribués aux Urgences  ; des remplacements de matériel seront effectués régulièrement ;
- La création d’un poste d’aide-soignant à l’UHCD (service porte) ;
- La présence permanente d’un personnel de sécurité de nuit, et des rondes plus fréquentes de la sécurité aux heures « sensibles » ;
- Le retrait des noms de famille sur les badges d’identification (certains patients recherchaient l’adresse des agents des Urgences sur Internet) ; désormais, ne figureront que le prénom, l’initiale du nom et l’identifiant AP-HP.

La CGT Cochin est sur tous les fronts !
Ne restez pas isolé, rejoignez nous !

Seule la CGT Cochin
défend TOUS vos droits et TOUS vos intérêts !