Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

L’UMP enterre la notion de pénibilité pour les IDE !

samedi 10 avril 2010 par François Sénac IDE

Les députés de droite, UMP et NOUV EAU CENTRE, viennent de voter l’article 30 sur la rénovation du dialogue sociale, qui conditionne notamment le passage des infirmiers en catégorie A à l’abandon de la retraite à 55ans (ils veulent nous faire travailler jusqu’à 60 ans, voire + ,si affinité), sans compter les autres aspects de la notion de "travail pénible" .Pour rappel, fichier joint en bas de l’article.

En effet, depuis ce vote, notre travail n’est plus considéré comme "pénible" !

Surtout avec les réductions d’effectifs, la course à la productivité, l’augmentation du nombre de patient pris en charge par chaque infirmier, les repos refusés systématiquement, le non respect du code du travail (de nombreux collègues travaillent plus que les 48 heures hebdomadaires prévus) etc...

Ces députés qui ont voté cette loi injuste devraient reprendre contact avec la réalité du terrain !

Ce texte doit passer en seconde lecture au SENAT, c’est le moment pour nous d’interpeller les sénateurs, proches géographiquement de COCHIN.!

Jusqu’à présent , les sénateurs proches du PC nous ont toujours invités à des débats préparatoires et nous ont apportés leur soutient !

Le syndicat CGT de COCHIN, CGT USAP (CGT de l’APHP),dans l’unité de la CGT insisteront pour que les métiers des soignants soient toujours reconnus comme des métiers durs !

Cette reconnaissance entraine des aménagements nécessaires dans nos professions ! Comment peut on imaginer des infirmières perclues de rhumatismes au service des patients ?

Avec la CGT luttons !

cgt cochin poste 11167

Francois SENAC, IDE, CGT 


titre documents joints

reaction de la cgt santé

10 avril 2010
info document : PDF
191.1 ko

les nouvelles grilles de salaires

10 avril 2010
info document : PDF
375.8 ko

Bachelot vole nos retraites,descriptif de son protocole coté pognon !