Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

Point sur les primes semestrielles

vendredi 12 avril 2013 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint, Marise Dantin Secrétaire Générale

Contrairement à ce qui se pratiquait dans les deux autres hôpitaux du Groupe Hospitalier, la CGT Cochin avait obtenu il y a plus de 10 ans, après négociations, qu’il n’y ait plus de surprimes (« primes à la tête du client ») et que l’on ne tienne plus compte de la note.

Depuis ces négociations, à Cochin toutes les primes étaient données équitablement au personnel, bien que l’on ait jamais eu de transparence sur le « forfait cadres »…
Lors des dernières négociations pour harmoniser le calcul des primes pour l’ensemble du GH, la CGT Cochin a maintenu son mode de calcul et s’est opposée à la pratique des surprimes individuelles propres aux deux autres établissements.

L’indice majoré de l’agent est multiplié par la valeur du point d’indice calculée selon l’enveloppe allouée par le Siège de l’APHP [montant non encore défini à ce jour. Un tract distribué par une autre organisation syndicale dans le GH avance des chiffres faux afin d’inquiéter les agents].
A titre indicatif, au cours des trois dernières années, le point s’est situé entre 2,30 euros et 2,40 euros.
Exemple : un agent hospitalier à l’échelon 5 échelle 3 : indice majoré 300. Sa prime s’élève à 300 x 2,40 = 720 euros.

L’argent qui n’est pas distribué aux agents qui ont eu des arrêts maladie (retenue de 1/70e de la prime par jour d’absence) est redistribué équitablement entre les agents qui ne se sont pas absentés. Ceci représente entre 60 et 80 euros qui viennent s’ajouter à la prime.

Des primes ponctuelles et spécifiques à certains services en difficulté peuvent être attribuées aux agents.

Le Personnel Administratif, le Personnel Ouvrier et les Agents Hospitaliers ont quelques centimes en plus pour le calcul de leur prime, puisqu’ils n’ont aucune autre prime que celle-là et sont les plus mal payés.


Avec le mode de calcul de la CGT Cochin généralisé sur le GH, les petites catégories et les débuts de carrière sont gagnantes dans les deux autres hôpitaux (Hôtel-Dieu et Broca).

Pour le personnel de Cochin, le calcul de la prime ne change pas.


La CGT Cochin a lutté et luttera toujours pour l’équité entre tous les agents.