Syndicat CGT Hopital COCHIN

Poste 11167

NON AU SYSTEME UNIVERSEL DE « RETRAITE PAR POINTS » !

vendredi 20 juillet 2018 par Bernard Giusti Secrétaire Général Adjoint


La « réforme » des retraites préparée par Macron et ses sbires vise à mettre fin aux 42 régimes de retraite actuels pour les remplacer par un système unique de « retraite par points ». Aujourd’hui notre système de retraite fonctionne par répartition, cela signifie que les cotisations financent les retraites, et que ces cotisations déterminent les droits à la retraite. Ce système collectif a pour principe la solidarité entre les générations, sa qualité principale étant sa sécurité, le financement reposant sur la masse salariale globale.


Dans un système universel de « retraite par points », le salarié cumule tout au long de sa carrière professionnelle des points : le montant de la retraite est alors déterminé en multipliant l’ensemble des points accumulés par la valeur du point au moment où on prend sa retraite. En effet, la valeur du point pourra varier d’année en année, en fonction des conditions économiques. Il n’y aura plus de montant garanti des retraites, le gouvernement changeant sans cesse selon son bon vouloir la valeur du point.


D’autre part, les visées libérales de Macron sont claires : remplacer les cotisations retraites par des cotisations individuelles à des assurances privées. Le danger étant que ces « fonds de pension » soient alors joués en bourse. Dans des pays comme par exemple les Etats-Unis où ce système libéral est appliqué, des retraités se sont retrouvés du jour au lendemain sans retraite, suite à des krachs boursiers…

Pour nous, fonctionnaires, voici ce qu’entraînera la réforme réactionnaire de Macron :
• Aujourd’hui, le calcul de la retraite se fait sur le traitement des 6 derniers mois
• Après la réforme, le calcul de la retraite se fera sur l’ensemble de la carrière, intégrant les périodes de chômage, les « petits boulots », les périodes de formation, les temps partiels, les congés maternité...
La « retraite par points » appliquée à un fonctionnaire entrainera une diminution importante du montant de sa retraite.

Pour accompagner sa réforme ignoble, Macron prévoit aussi :
 La suppression des pensions de réversion pour les veuves
 La suppression des droits familiaux
 La suppression des départs anticipés pour carrière longue
 La suppression du minimum vieillesse

Le système des retraites par répartition, tel qu’on le connaît aujourd’hui, est un système basé sur la solidarité entre tous les citoyens. Macron veut le remplacer par le système des retraites par points qui, de fait, se fera au bénéfice des actionnaires et des patrons au détriment des retraités et des futurs retraités.

La CGT Cochin dénonce et refuse

cette réforme des retraites


destinée à nous appauvrir encore plus au profit des

plus riches !


La CGT Cochin se battra toujours

pour la justice et la solidarité !